THE GLOW – EPISODE 2

By Céline di Orio

Restons dans l’univers du soin, et passons au soin du soir. Nous parlerons plus loin du maquillage (épisode 6).
Le soir, il faut ÉVIDEMMENT se démaquiller, ceci n’est pas facultatif. C’est primordial, obligatoire, requis, indispensable. B.A.-BA

L’huile de Jojoba Bio démaquillante et équilibrante de Ma Thérapie vous propose une compo sans superflu, elle convient à tous les types de peaux, même les plus grasses (Le jojoba est bien connu pour réguler la production de sébum).
L’huile démaquillante de Tata Harper, très douce, peut être utilisée sur le visage ET les yeux, a une odeur merveilleuse et convient à tous les types de peaux également. 
Le lait nettoyant de Aesop est lui plutôt dédié aux peaux sèches et sensibles ou aux nostalgiques du lait. Texture très très douce, qui démaquille parfaitement et se rince facilement.

Dans tous les cas, choisissez bien votre démaquillant. Je dirai que le meilleur argument sera qu’il vous donnera ENVIE de vous démaquiller.
Pour que jamais, plus jamais, vous ne fassiez l’impasse sur cette étape. 

Ensuite, et vous l’avez entendu sur tous les médias possibles, on va nettoyer. Démaquiller ET nettoyer. C’est ce que tout le monde appelle le « double nettoyage ».
Essayons d’être originales et du coup de ne pas utiliser le même nettoyant que ce matin. Il y a plusieurs « écoles » :
Tata Harper préconise de faire une exfoliation douce au moins une fois par jour
Donc, comme nous ne l’avons pas fait ce matin, c’est le moment. 
Pour la plupart des peaux, le produit idéal sera le nettoyant régénérant, avec ses grains exfoliants doux (noyau d’abricot). Pour les peaux très sensibles, on le remplace par le nettoyant rafraîchissant. Les deux sont formulés pour nettoyer et exfolier en douceur. 
Tout comme le nettoyant purifiant de ce matin, pas d’eau au départ. Les nettoyants de Tata Harper, hormis le clarifiant, ne moussent pas. 
On masse, longtemps, avec plaisir tout son visage et on n’oublie pas le cou. 
Ensuite on rince, comme pour le purifiant, avec de l’eau directement ou un coton réutilisable mouillé. 

Puis lotion tonique, pareil. 

Puis, application des soins de nuit. Qui peuvent être les mêmes que le matin, ou bien être différents, si l’on veut justement se composer une routine vraiment sur-mesure.
On pourra choisir de traiter l’éclat le matin, et un autre besoin le soir. Avec un rituel anti-âge par exemple. 

Pour d’autres marques de soin, le gommage ne se fera qu’une à deux fois par semaine. Avec du coup, un exfoliant plus « puissant ». Si vous optez pour cette solution, vous pourrez utiliser le même nettoyant (le purifiant, ou un autre) matin et soir.
Voilà pour la routine de soin quotidienne. 

Après il y a la deuxième routine. L’hebdomadaire. 
Et oui, on a rien sans rien les gars. No pain, no gain. 
Mais comme c’est évidemment un merveilleux sentiment que de se faire du bien, cette expression est extrêmement mal choisie. 
Vous saviez qu’il fallait aussi chaque semaine faire encore un peu plus pour apporter d’autres choses à la peau. Mais comment? 
Voilà : Si vous n’avez pas opté pour la routine TH qui dit que la peau doit être exfoliée quotidiennement, le soin maison va commencer par là. 
Après vous être démaquillée (si vous l’étiez, maquillée) et nettoyée, vous allez vous gommer. 


Choisissez un exfoliant qui ne soit ni trop doux, ni trop abrasif. C’est la peau du visage hein, pas celle des pieds. 
Chez Aesop, mon cœur balance vers le gommage pour le visage à la feuille d’arbre à thé. Et comme chez Aesop il y a certains produits qui portent bien leur nom, et que celui-ci en fait partie, ce sont des feuilles séchées d’arbre à thé qu’il vous faudra mélanger à un peu de gel nettoyant ou de masque pour l’émulsionner. Le gros avantage? Vous choisissez vous-même son « degré » d’exfoliation. (En mettant + ou – de feuilles, et + ou – de gel…)
Le gommage au café de Ma Thérapie est vraiment génial aussi, avec ses grains au café. Tout prêt, lui. Plus rapide. Pour les plus pressées. 

Vous allez masser le gommage sur le visage, et j’ai bien dit masser, je n’ai pas dit frotter, ni même frictionner, ou aucun mot qui commence par fr…
On masse tranquillement, doucement, longtemps, délicatement, tout le visage, on n’oublie rien, les tempes, le front, le nez, les ailes du nez, le menton, les joues, le cou… et même les lèvres.
Et puis on rince abondamment (rien de pire que les grains qui restent lors des autres étapes).
On sèche son visage avec une serviette, douce et propre de préférence 😉. 

Puis vient le temps du masque. 
LE masque pour l’éclat, le plus fameux de toute l’histoire des masques, est sans conteste le masque resurfaçant de Tata Harper
Non, je n’exagère pas, et si c’est ce que vous pensez, c’est que vous ne l’avez jamais essayé.

Leave it on for 15 minutes.

On le rince bien et on applique ses soins. (Yeux, sérum, crème) Ou encore mieux, on applique une huile et on se fait un massage avec un Gua Sha, un Roll-On ou les mushrooms de Roll-On Jade. (Voir épisode 7) …

La suite au prochain épisode…

Photos: Ludovic di Orio