Sola Cube, ou l’art du tantrisme oculaire (par Alex)

Sola cube Strawflower par Usagi no Nedoko
Sola cube amethyst par Usagi no Nedoko

Ultime concept de la maison japonaise Usagi no Nedoko, qui déploie son esthétique gracile à travers un hotel, un café et une boutique dans la belle cité de Kyoto, les Sola Cubes distillent une délicate aura japonisante partout où leur poésie s’installe.

Ces cubes éthérés de 4x4cm enveloppent chacun un sujet végétal dans une résine acrylique, témoin botanique de la magie d’un univers (traduction du kanji chinois ‘sola’) énigmatique. Un mystère qui réside tout particulièrement dans la méthode de fabrication de ces petites merveilles, réalisées avec maestria par des artisans japonais à la dextérité absolument déconcertante. Un brio qui ne manquera pas d’intriguer et subjuguer les hôtes les plus retors…

Sola cube Phylica
Usagi no Nedoko strawflower sola cube
Sola cube shell ginger par Usagi no Nedoko

Après avoir versé de l’acrylique sous forme liquide dans un moule, l’artisan insère méticuleusement la plante séchée dans le liquide légèrement solidifié. Le Sola Cube en devenir est ensuite pressurisé, puis subtilement et longuement chauffé afin d’éviter la formation de bulles d’air et de lui assurer une solidité irréprochable.

Le cube est ensuite taillé et poli pour atteindre cet aspect quasi parfait, comme touché par la grâce.

Sola cube Japanese Walnut par Usagi no Nedoko
Sola cube Dandelion par Usagi no Nedoko

De la noix japonaise, symbole d’harmonie, à la vaporeuse tête de pissenlit qui fait écho à un besoin de lâcher prise, de se laisser “porter par le vent”, Sola Cube propose une pléthore de spécimens hypnotisants traduisant respectivement une émotion, un état d’esprit, une aspiration… à assembler à volonté pour combiner les énergies et atteindre le Nirvana esthétique. Un Tetris zenifiant en quelque sorte!